« Tous le monde » ou « tout le monde » ? Clarifions l’orthographe
Un partage de notre contenu
Merci de voter ceci nous motive post

L’expression française « tout le monde » est couramment utilisée en français pour désigner l’ensemble des personnes dans un contexte donné.

Cependant, une confusion persiste souvent quant à son orthographe correcte. Faut-il écrire « tout » au singulier ou « tous » au pluriel ? Pour en savoir plus sur les homonymes nous vous conseillons de parcourir le site.

L’importance du contexte est un des fondamentaux de la langue française sans la maîtrise et la compréhension de ce point vous ne progresserez pas dans l’approfondissement des expressions par exemple « Ne pas être sorti de l’auberge » : Exploration d’une expression Française connaissez vous vraiment le sens de cette expression.

L’orthographe correcte

La forme correcte est « tout le monde ». Ici, « tout » est un pronom indéfini et est toujours utilisé au singulier lorsqu’il précède « le monde ». Il s’agit d’une expression figée qui signifie « chaque personne », « toutes les personnes » ou « l’ensemble des gens ». (ressources https://www.defi-orthographique.com/tous-le-monde-ou-tout-le-monde/)

[mc4wp_form id=721]

Pourquoi pas « tous » ?

« Tous », quant à lui, est le pluriel de « tout » lorsqu’il est utilisé comme pronom indéfini et il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie. Par exemple, on dira « tous les livres » pour parler de l’ensemble des livres.

Cependant, dans l’expression « tout le monde », il n’y a pas de notion de pluriel car « le monde » est ici considéré comme un tout unifié et non comme une somme d’individus distincts. Nous sommes tous à la recherche de solutions pour apprendre le français rapidement et facilement et il ne faudra pas négliger vos efforts pour atteindre ce but.

L’erreur commune

L’erreur de remplacer « tout » par « tous » dans l’expression « tout le monde » est compréhensible. En français, de nombreuses expressions avec « tout » changent en « tous » au pluriel, comme « tout le temps » qui devient « tous les temps ». Cependant, « tout le monde » est une exception à cette règle.

Lire un article :  Hors ou or ?

Exemples d’utilisation

  1. Tout le monde a apprécié le spectacle: L’expression « tout le monde » est utilisée pour indiquer que l’ensemble des personnes présentes a aimé le spectacle. « Tout » reste au singulier car il ne qualifie pas directement les individus mais l’ensemble de la population comme un tout unifié.
  2. Tout le monde est concerné par les questions environnementales : Ici, « tout le monde » signifie que chaque personne, sans exception, est touchée par les problèmes d’environnement. L’expression reste au singulier pour souligner que l’on parle de tous les individus collectivement.
  3. Tout le monde peut se tromper, c’est humain : Dans cette phrase, « tout le monde » est utilisé pour exprimer l’idée que l’erreur est possible pour chacun. Il n’y a pas de distinction entre les individus ; donc, « tout » est utilisé au singulier pour parler de tout un chacun.
  4. Tout le monde doit arriver avant 8 heures « Tout le monde » ici fait référence à toutes les personnes concernées par cette directive. Le singulier est employé car il s’agit d’une instruction applicable à chaque personne en tant que partie d’un groupe global.
  5. Tout le monde sait que la Terre est ronde L’expression « tout le monde » est utilisée pour généraliser le fait que c’est une information connue de tous. « Tout » reste au singulier car il ne s’agit pas de compter les individus mais de parler de la population dans son ensemble.

Dans tous ces exemples, « tout le monde » est utilisé pour parler de toutes les personnes dans un sens global et inclusif. C’est pourquoi « tout » ne bascule pas au pluriel « tous », même si les individus concernés sont nombreux.

Conseils pour se souvenir de la règle

Pour ne pas oublier cette règle, rappelez-vous que « le monde » dans cette expression ne désigne pas plusieurs mondes mais l’ensemble des personnes dans un seul et même monde. De plus, « tout » peut être remplacé par « chaque » sans changer le sens de la phrase, ce qui n’est pas le cas avec « tous ».

Lire un article :  Convainquant ou convaincant ?

Conclusion

En résumé, « tout le monde » est la seule forme correcte et ne devrait pas être confondue avec « tous ». En gardant à l’esprit cette règle simple, vous éviterez les erreurs courantes et utiliserez cette expression comme un véritable locuteur natif.

La langue française est riche de ces nuances, et maîtriser des expressions comme « tout le monde » vous aidera à l’apprécier encore plus.

Références

Camille Gretzel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *