L'orthographe française regorge de subtilités, et savoir où placer les particules négatives autour des pronoms peut être un véritable casse-tête. Dans cet article, nous allons disséquer l'expression "On n’en est pas loin" versus "On en n'est pas loin" pour déterminer la structure correcte. Grâce à des explications claires et des exemples pertinents, vous découvrirez la manière adéquate d'articuler cette phrase, éclairant ainsi une des nombreuses nuances de la langue française qui peuvent prêter à confusion.

Orthographe : quelle est la bonne syntaxe, ‘On n’en est pas loin’ ou ‘On en n’est pas loin’ ?
Un partage de notre contenu
Rate this post

Découvrez la bonne écriture entre ‘On n’en est pas loin’ ou ‘On en n’est pas loin’ en matière d’orthographe. L’explication est proche, ne manquez pas de perfectionner vos connaissances linguistiques !

La règle de l’élision dans l’expression « n’en est pas loin

découvrez quelle est la bonne écriture entre 'on n’en est pas loin' ou 'on en n'est pas loin' et améliorez votre orthographe avec nos explications détaillées.

la règle de l’élision dans l’expression ‘n’en est pas loin’


Dans la langue française, l’élision est une règle importante à comprendre pour maîtriser correctement l’orthographe. Elle consiste en la suppression d’une lettre ou d’un son à la fin d’un mot lorsque celui-ci est suivi d’un autre mot commençant par une voyelle ou un « h » muet. L’expression « n’en est pas loin » illustre parfaitement cette règle en action.

Lorsque la négation « ne » est suivie d’une élision, on observe la transformation de la lettre « e » en apostrophe. Ainsi, « ne » devient simplement « n’ » avant une voyelle ou un « h » muet. Dans l’expression « n’en est pas loin », le « e » de « ne » subit cette élision pour s’adapter au mot suivant.

Le terme « loin » commençant par une voyelle, il entraîne donc la suppression de la lettre « e » de « ne ». Cette élision permet d’assurer une liaison fluide entre les mots et de faciliter la prononciation du français.

L’expression complète devient donc « n’est pas loin ». Cette contraction est courante dans la langue française et participe à sa musicalité et sa fluidité. Il est essentiel de maîtriser ces subtilités pour écrire et parler correctement.

En pratiquant régulièrement, on intègre naturellement ces règles et on les applique intuitivement. L’orthographe et la grammaire deviennent alors des habitudes, et l’on commet moins d’erreurs.


La règle de l’élision dans l’expression « n’en est pas loin » est un exemple concret de la manière dont les mots se transforment pour s’adapter les uns aux autres en français. Comprendre et appliquer ces règles contribue à une communication écrite et orale de qualité. En intégrant ces subtilités, on gagne en précision et en clarté linguistique, ce qui est essentiel dans de nombreuses situations de la vie quotidienne et professionnelle. N’hésitez pas à pratiquer et à observer ces règles en action pour les maîtriser pleinement.

antoine eldorado

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *