Le français, langage de finesse et de complexité, offre un terrain fertile pour les erreurs de langue, qui peuvent devenir une source de frustration, même pour les plus expérimentés. Prenez par exemple la locution « Y a-t-il », souvent mal orthographiée, qui illustre parfaitement les subtilités de la langue. Les fautes d'accord, courantes dans les communications quotidiennes comme les e-mails, peuvent ébranler la crédibilité et la clarté du message. De plus, les erreurs impliquant des homonymes, où des mots semblables en prononciation divergent en orthographe et en sens, ajoutent une couche supplémentaire de complexité. Cet article vous guidera à travers les 12 erreurs les plus agaçantes en français, englobant les fautes d'accords, les gaffes fréquentes dans les e-mails, et les méprises courantes entre homonymes, fournissant ainsi un aperçu précieux pour tout amoureux de la langue française désireux d'affiner son expression.

Grammaire française : 12 fautes conjugaison et d’accord à ne plus commettre
Un partage de notre contenu
Rate this post

Le français, souvent célébré comme la langue de Molière, est admiré pour sa richesse et sa beauté, mais il est aussi réputé pour sa complexité et ses subtilités prenons par exemple la locutions verbale « Y a-t-il » ou « Y a-t’il ». Parmi les nombreux pièges de la langue française, certaines erreurs sont particulièrement irritantes pour les puristes et les amoureux de la grammaire. En tête de liste, on trouve les fautes d’accord, qui peuvent altérer la compréhension d’un texte et son élégance.

Dans la communication quotidienne, notamment dans l’importance de maîtriser sa communication par mail en milieu professionnel et personnels, l’attention portée à la bonne conjugaison conjugaison française « Porte-toi bien » ou « Portes-toi bien » et à l’accord des temps est cruciale pour maintenir la clarté et la crédibilité.

De plus, les fautes impliquant des homonymes (source : passetemps.com Les homophones grammaticaux : quelles sont les difficultés réelles des élèves? Carole Fisher Marie Nadeau 23/06/2021), ces mots qui se prononcent de la même manière mais dont l’orthographe et le sens diffèrent, sont aussi sources de confusion et d’erreurs fréquentes.

Voici donc un aperçu des 12 erreurs de français, incluant les fautes d’accords, les erreurs courantes dans les mails, et les confusions entre homonymes, qui tendent à agacer le plus les connaisseurs de la langue française.(source : conseils-redaction-web.fr fautes de français courantes 07/09/2023)

« Ça » vs « Sa »

Confondre « ça » (démonstratif) et « sa » (possessif) est une erreur courante. « Ça » est une contraction de « cela », tandis que « sa » indique la possession.

Lire un article :  Le casse-tête des pluriels en 'Eau' et 'Eu' : êtes vous dans le doute ?

 « É » vs « ER » à la fin des verbes

Une confusion classique est celle entre le participe passé (terminé par « é ») et l’infinitif (terminé par « er »). Par exemple, « J’ai mangé » (participe passé) contre « Je vais manger » (infinitif).

Les accords du participe passé

Les accords du participe passé avec l’auxiliaire « être » ou « avoir » posent souvent problème. Par exemple, « Les fleurs que j’ai plantées » (accord avec le COD « fleurs »).

 « Censé » vs « Sensé »

« Censé », qui signifie supposé ou présumé, est souvent confondu avec « sensé », qui veut dire rationnel ou logique.

« Comme même » au lieu de « Quand même »

L’expression correcte est « quand même », et non « comme même », une faute fréquemment entendue.

 La négation « ne…pas »

L’omission du « ne » dans la négation (par exemple, « Je sais pas » au lieu de « Je ne sais pas ») est une erreur commune en français parlé.

 « Malgré que »

L’expression « malgré que » est incorrecte. On devrait dire « bien que » ou « quoique », suivis du subjonctif.

« Au jour d’aujourd’hui »

Cette expression est un pléonasme. « Aujourd’hui » suffit.

« Ça va de soi » vs « Ça va sans dire »

« Ça va de soi » signifie que quelque chose est évident, tandis que « ça va sans dire » indique qu’il n’est pas nécessaire de le mentionner. Elles ne sont pas interchangeables.

« En faite » au lieu de « En fait »

« En fait » est souvent incorrectement écrit « en faite », une faute répandue sur Internet.

Confusion entre « Peut-être » et « Peut être »

« Peut-être » (adverbe) est différent de « peut être » (verbe être conjugué avec « peut »). Par exemple, « Peut-être viendra-t-il » contre « Il peut être en retard ».

« Plusieurs personnes se sont succédé »

Une erreur classique est de conjuguer le verbe « succéder » au pluriel dans ce contexte. La forme correcte est « se sont succédé » (pas de s à « succédé »).

Lire un article :  Tant que ou Temps que ? Règle d'orthographe et usage pour des écrits parfait

Conclusion

La maîtrise du français implique une attention particulière à ces détails qui peuvent changer le sens d’une phrase. Bien que ces erreurs soient courantes, les connaître et les éviter peut grandement améliorer la qualité de l’expression écrite et orale.

Sources

Camille Gretzel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *