Plongez dans l'univers tumultueux de Caligula, l'empereur romain notoire pour sa folie et ses excès. Découvrez les récits fascinants de son règne, marqué par des scandales, des extravagances et une gouvernance controversée qui ont captivé l'imagination à travers les siècles. Explorez la vie et l'héritage complexe de l'une des figures les plus énigmatiques de l'histoire romaine.

Caligula, l’empereur fou : quels sont les caprices les plus bizarres qui ont choqué Rome ?
Un partage de notre contenu
Merci de voter ceci nous motive post

Caligula, troisième empereur de Rome, est historiquement reconnu comme l’un des dirigeants les plus tyranniques et dérangés de toute l’histoire romaine. Son règne, bien que relativement court, de 37 à 41 après J.-C., a été marqué par une série de comportements et de décisions éclectiques et parfois mortels qui ont choqué l’élite romaine. Explorez les trois incidents les plus bizarres de son règne qui ont laissé une empreinte indélébile sur l’histoire.

Le cheval Incitatus : un noble digne de Rome ?

L’une des histoires les plus célèbres sur Caligula est celle de sa relation avec son cheval favori, Incitatus.

L’ascension équestre au rang sénatorial

Incitatus n’était pas seulement un cheval pour Caligula : il était considéré comme un membre à part entière de la cour impériale. L’empereur avait apporté une grande villa rien que pour Incitatus, équipée de serviteurs, de meubles élaborés, notamment d’un collier de perles. Il disait même l’avoir nommé consul, la plus haute fonction politique à Rome.

Le banquet en l’honneur d’Incitatus

Pour démontrer son respect et son amour pour son cheval, Caligula a organisé des banquets en l’honneur d’Incitatus, invitant la noblesse romaine à lui rendre hommage. Un traitement que seuls les dignitaires les plus notables de Rome recevaient.

Lire un article :  Qui était vraiment l'Empereur Auguste ?

Caligula, Dieu vivant

Caligula a non seulement présumé de la divine, mais il s’est aussi déclaré un dieu vivant, suscitant ainsi la confusion et l’indignation parmi ses sujets.

Autoproclamation de Divinité

Caligula ne s’est pas contenté d’être adoré comme un dirigeant, il voulait être adoré comme un dieu. Il a mené des campagnes pour redéfinir la royauté à l’image de la divinité, demandant à ce qu’on lui rende un culte en tant que tel. Ses sujets étaient forcés de se prosterner devant lui en signe de soumission.

Caligula, Dieu vivant
Caligula, Dieu vivant

Construction de ponts temporaires

Caligula a ordonné la construction de ponts temporaires et a exigé que les riches citoyens de Rome y déposent de l’or et d’autres objets de valeur. Il s’agissait là d’un acte conçu pour montrer sa capacité à « déplacer les montagnes » et donc à prouver sa divinité.

L’extravagance destructrice

Pour Caligula, l’argent n’avait aucune importance et il l’utilisait sans aucune considération pour le bien-être économique de Rome.

Des dépenses extravagantes

La générosité de Caligula a peut-être commencé par des gestes populaires, comme la distribution d’argent à la population, mais ces actions cabrioles se sont rapidement transformées en dépenses extravagantes qui ont vidé le trésor de l’empire.

Le terrible recensement

Lorsque Caligula s’est rendu compte que l’argent ne suffisait pas à satisfaire tous ses caprices, il a agi sans pitié. Accablé par des dettes, il a imposé un terrible recensement et augmenté les taxes de manière exorbitante, ruinant ainsi une grande partie de l’élite romaine.

Lire un article :  Les légions romaines : comment ont-elles conquis et gouverné un immense empire ?

Ainsi, l’inconduite et les excentricités de Caligula ont choqué et scandalisé Rome, entraînant sa chute et une réputation de folie qui perdure encore aujourd’hui. Ce sont ces aspects de son règne qui, encore aujourd’hui, captivent et déconcertent, menant à une fascination perpétuelle pour cette période de l’histoire romaine.

antoine eldorado

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *