"Bayer aux corneilles" : Découvrez cette expression française pittoresque qui décrit l'émerveillement et la distraction face à quelque chose d'extraordinaire. Explorez ses origines et son utilisation dans la langue française.

Bayer aux corneilles : Que signifie cette expression française ?
Un partage de notre contenu
Rate this post

L’expression « bayer aux corneilles » est l’une de ces expression de la langue française qui peuvent sembler énigmatiques tout comme noyer le poisson pour ceux qui ne sont pas familiers avec elle (source linternaute.fr/ bayer aux corneilles. Utilisée depuis des siècles, cette expression colorée mérite d’être explorée et décortiquée.

Origines de l’expression : bayer aux corneilles

Pour comprendre le sens de « bayer aux corneilles ou mettre les voiles, il est essentiel de remonter aux racines de l’expression. Le mot « bayer » provient du verbe « bâer », qui signifie « ouvrir la bouche largement » ou « exprimer sa surprise par une ouverture de bouche ». « Corneilles » fait référence aux corbeaux, oiseaux noirs souvent associés à l’intelligence.

Bon ou Bonne Anniversaire
Bon ou Bonne Anniversaire

Signification

L’expression « bayer aux corneilles » est utilisée pour décrire quelqu’un qui regarde fixement quelque chose d’une manière étonnée, abasourdie ou admirative. C’est l’équivalent de l’expression anglaise « gaping at something, » qui signifie regarder quelque chose avec une grande stupéfaction.

Quand on dit que quelqu’un « baye aux corneilles, » cela signifie qu’il semble tellement :

  • émerveillé,
  • choqué
  • ou distrait

qu’il en oublie tout le reste.

Utilisation courante

Bien que l’expression puisse sembler désuète, elle est encore utilisée de nos jours pour décrire des situations où quelqu’un est complètement absorbé par ce qu’il voit, au point de paraître hors du monde qui l’entoure.

Par exemple, si quelqu’un est captivé par un spectacle de feu d’artifice au point de ne plus prêter attention à rien d’autre, on pourrait dire qu’il « baye aux corneilles. »

10 expressions similaires

Expressions similaires à « bayer aux corneilles » qui expriment l’étonnement, la distraction ou la fascination :

  1. Rester bouche bée : Être tellement surpris que l’on en reste muet.
  2. Avoir la bouche ouverte : Être très étonné ou stupéfait.
  3. Être coi comme une carpe : Rester silencieux, sans rien dire.
  4. Être comme hypnotisé : Être complètement captivé par quelque chose.
  5. Avoir les yeux écarquillés : Avoir les yeux grand ouverts par la surprise.
  6. Les yeux sortis de la tête : Avoir les yeux qui semblent prêts à sortir de leurs orbites à cause de l’étonnement.
  7. Regarder comme un benêt : Regarder de manière niaise ou stupide.
  8. Être subjugué : Être tellement impressionné que l’on en perd sa capacité de réaction.
  9. Être médusé : Être paralysé par la stupeur.
  10. Être sidéré : Être complètement abasourdi.
  11. Être captivé : Être complètement absorbé par quelque chose.
  12. Avoir les yeux rivés : Avoir les yeux fixés intensément sur quelque chose.

Ces expressions sont utilisées pour décrire des réactions de surprise, d’admiration ou de distraction intense face à quelque chose d’inattendu ou d’extraordinaire.

Le point final

L’expression « bayer aux corneilles » est un bel exemple de la richesse de la langue française. Bien que son origine puisse sembler mystérieuse au premier abord, son sens est clair : elle décrit une réaction d’étonnement profond et d’admiration face à quelque chose d’extraordinaire.

Alors, n’hésitez pas à l’utiliser pour décrire ces moments où vous êtes tellement absorbé par quelque chose que vous en oubliez tout le reste. C’est une expression qui ajoute de la couleur à notre langue et nous rappelle que la beauté se trouve souvent dans les détails qui nous émerveillent.

jerome abrouet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *