« À l’issue de » ou « à l’issu de » : Ne faites plus l’erreur
Un partage de notre contenu
5/5 - (1 vote)

Dans la langue française, chaque mot a son importance et chaque lettre peut changer le sens d’une phrase. C’est le cas pour l’expression « à l’issue de », souvent confondue avec « à l’issu de ». Pourtant, une de ces formules est incorrecte. Cet article a pour but de dissiper cette confusion courante de grammaire.

La forme correcte : « À l’issue de »

La langue française regorge d’exception et lorsque nous utilisons la forme écrite les problèmes redoubles. Nous avons déjà vu dans un article précédent sur le sujet conjugaison française « Porte-toi bien » ou « Portes-toi bien » comment éviter de faire ce type de faute.

Selon le dictionnaire Larousse, « issue » est un nom féminin qui signifie « fin d’une situation, d’une affaire, d’un débat » ou « sortie, moyen de sortir d’un lieu ». Lorsqu’on utilise l’expression « à l’issue de », on fait référence à la fin d’une période ou d’un événement. Par exemple :

  • « À l’issue de la réunion, les participants se sont accordés sur les prochaines étapes du projet. »

Dans cette phrase, « à l’issue de » indique ce qui se passe à la fin de la réunion.

La forme incorrecte : « À l’issu de »

L’erreur commune est d’écrire « à l’issu de », probablement par confusion avec le participe passé « issu » du verbe « issir », qui n’est plus utilisé en français moderne. La confusion peut également venir de la proximité phonétique entre « issue » et « issu ». Cependant, « à l’issu de » n’est pas reconnu comme correct dans la langue française standard.

Lire un article :  Conjugaison présent indicatif : Les pièges des verbes en -er évitez-les grâce à ces 7 astuces simples !

Exemple dans la littérature

Voici quelques citations utilisant l’expression « à l’issue de » trouvées dans la littérature, avec les auteurs et les titres des œuvres :

  1. Victor Hugo dans les actes et paroles après l’exil :
    • Citation: « À l’issue de la séance, des groupes nombreux stationnaient autour du palais de l’Assemblée, qui était protégé par un cordon de garde nationale. »Source: Wikisource – Victor Hugo
  2. Arthur Rimbaud dans Divagations (1897) :
    • Citation: « Je ne l’ai pas connu, mais je l’ai vu, une fois, dans un des repas littéraires, en hâte, groupés à l’issue de la Guerre — le Dîner des Vilains …Source: Wikisource – Arthur Rimbaud
  3. Michel de Montaigne dans Essais :
    • Citation: « … à l’issue de table et à mon lever, et de ciel et rideaux à mon lict, comme de choses bien necessaires. »Source: Wikisource – Michel de Montaigne
  4. Fiodor Dostoïevski dans Les Pauvres Gens :

Comment ne plus faire l’erreur ?

Pour ne plus commettre cette faute, il suffit de se rappeler que « issue » en tant que nom commun s’accorde toujours avec « à l' » dans cette expression. Une astuce peut être de penser au mot « sortie » qui peut souvent le remplacer :

  • « À la sortie de la réunion… » devient « À l’issue de la réunion… »

En remplaçant mentalement « issue » par « sortie », on peut facilement se rappeler que « issue » est un nom féminin qui doit s’écrire avec un « e » à la fin.

Conclusion

En résumé, « à l’issue de » est la seule forme correcte à utiliser lorsqu’on veut parler de ce qui se passe à la fin d’une certaine période ou d’un événement. Se souvenir que « issue » est un nom féminin qui signifie « sortie » ou « fin » peut vous aider à éviter cette erreur courante. En français, chaque détail compte, et connaître la différence entre « à l’issue de » et « à l’issu de » est essentiel pour une expression écrite impeccable.

Lire un article :  Doit-on écrire 'apprends' ou 'apprend' à l'impératif ?

Pour plus d’informations sur l’utilisation correcte de cette expression, consultez les ressources en ligne du dictionnaire Larousse ou du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL).

Camille Gretzel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *