Publier son livre – 1

img_3960Vous avez terminé d’écrire votre histoire. Votre premier jet dans un premier temps et toutes les relectures et corrections dans un second.
Tout d’abord, félicitations d’être arrivé jusque là !

 

Vous avez à présent un manuscrit entre les mains (ou dans votre disque dur) et vous vous demandez « Qu’en faire, à présent ? »

 

Plusieurs options s’offrent à vous pour le publier, tenir le livre entre vos mains, le présenter à de futurs lecteurs. Tout dépend de ce que vous désirez. Vous pourrez avoir affaire :

  1. aux maisons d’édition avec un contrat à compte d’éditeur,
  2. aux maisons d’édition avec un contrat à compte d’auteur,
  3. à l’autoédition.

 

Chaque point sera traité dans un article.
Je tiens à signaler que cette série d’articles est essentiellement écrite pour les béotiens. Ceux qui connaissent le monde de l’édition n’y apprendront pas forcément de faits nouveaux. Toutefois, si vous avez des remarques, elles sont les bienvenues.

 

Aujourd’hui, nous nous pencherons sur

Les maisons avec un contrat à compte d’éditeur

 

Certaines maisons d’édition sont spécialisées dans les contrats à compte d’éditeur, d’autres dans ceux à compte d’auteur et certaines dans les deux. Renseignez-vous bien avant d’envoyer votre manuscrit.

 

Spécificité

En publiant son livre avec un contrat à compte d’éditeur, l’auteur ne débourse RIEN !
L’éditeur croit dans le livre et mise dessus.

En amont de la publication, l’éditeur fournit un travail éditorial sur le manuscrit. En corrélation avec l’auteur, il corrige le manuscrit de ses fautes, tournures de style et incohérences qui auraient échappé à l’auteur avant l’envoi de son manuscrit.
L’éditeur réalise également la couverture de votre livre.
Il se charge de fournir un ISBN (International Standard Book Number – numéro international unique à chaque livre, permettant de l’identifier), de déposer un exemplaire à la BNF.
Il assure enfin la promotion de votre ouvrage.
Enfin, il vous verse des droits d’auteur sur les ventes réalisées : 8 à 10% du prix HT.

 

Les différentes catégories

Il existe plusieurs sortes de maisons d’édition proposant des contrats à compte d’éditeur

Les grosses et moyennes maisons d’édition

Les grosses ne sont plus à présenter et sont très bien distribuées dans les points de vente (librairies, grandes surfaces, etc.)
Leur promotion peut être efficace, même s’il n’est pas simple pour tous les auteurs de sortir du lot.
Les moyennes maisons sont un peu moins connues du grand public, mais assurent généralement une bonne distribution

Les petites maisons d’édition

Elles sont légion.
Parmi elles, il y en a de très bonnes. D’autres moins et malheureusement, certaines n’ont d’existence que pour arnaquer les auteurs.

Dans un premier temps, définissez votre envie : vous désirez simplement que votre livre soit publié ? Qu’il soit vendu seulement via le net ? Qu’il soit présent dans les librairies ?

Ensuite, vérifiez que la maison d’édition que vous convoitez répond à vos envies.

– Regardez comment la maison d’édition effectue la promotion de ses livres : seulement par le biais de chroniques sur YouTube ou les blogs (c’est la promotion de base), par le biais de salons (votre livre aura une vie plus réelle) ?

– Regardez qui sont le diffuseur et le distributeur. Si la maison d’édition réalise ces postes elle-même, attendez-vous à ce qu’il soit très dur de commander vos livres depuis une librairie (certains libraires ne s’en donneront même pas la peine).
Pour information, le diffuseur se charge des opérations commerciales et de marketing dans les différents réseaux de vente. Le distributeur assure la distribution du livre dans ces différents réseaux (stockage, expédition)

Renseignez-vous bien avant de signer, au risque de vous faire arnaquer.

Les petites maisons d’édition participatives

Cela concerne souvent les albums pour enfants qui ont un coût élevé d’impression (du fait des illustrations en couleur).
Pour cela, une clause est introduite dans le contrat : il faut que le financement participatif lancé pour le livre soit atteint. Une campagne (Ulule ou autre) est mise en place pour cela.
Si vous avez de nombreux amis qu’il ne vous gêne pas de solliciter (ou si la communication de la maison est vraiment efficace), cela peut être une occasion pour vous.

Les maisons avec de « faux » contrats à compte d’éditeur

Il existe certaines maisons d’édition qui se disent à compte d’éditeur or elles n’offrent en réalité qu’un service d’impression.
Elles font signer à l’auteur un contrat, mais la réalisation d’une couverture est payante, de même que la correction ou autres services qui, normalement, font partie intégrante du contrat à compte d’éditeur.

 

Que faire ?

Votre manuscrit est prêt à être envoyé.

Sélectionnez les maisons d’édition qui répondent à vos attentes, mais aussi pour lesquelles votre manuscrit rentre dans la ligne éditoriale

Envoyez votre manuscrit par mail ou par la poste, selon ce qui est spécifié sur le site des maisons d’édition sélectionnées.

Attendez !!
Il est spécifié sur le site de certaines maisons qu’au bout d’un certain délai (en général entre 4 à 6 mois), l’absence de réponse équivaut à une réponse négative.
Vous pouvez également recevoir la lettre type de refus. Les éditeurs reçoivent un nombre considérable de manuscrits et il n’est malheureusement pas possible de répondre particulièrement à chacun.
Il est aussi possible que la réponse soit positive 🙂 L’aventure se poursuit !
En commençant par bien étudier le contrat 😉 Pour vous aider, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et l’Adagp ont réalisé un petit guide.

 

 

Si jamais vous avez envie que je traite d’un sujet, laissez-moi un commentaire, j’y répondrai avec plaisir lors d’un prochain article.

 

Vous aimerez aussi :

persoptitConstruire les personnages

letters-637326_640ptitDifférence entre intrigue et histoire

writing-440263_1280ptitAutobiographie ? Autofiction ?

home-office-336377_640ptitLes résidences d’auteurs

Categories: Coaching en écriture

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *