Travailler son plan détaillé

startup-593336_640Votre projet de roman avance bien, vous avez élaboré ses 4 facettes, peaufiné l’idée, choisi l’intrigue, travaillé vos personnages.
Vous avez confiance en votre style, il ne vous reste plus qu’à construire votre plan détaillé pour vous lancer dans l’écriture de votre premier jet.
Voici quelques conseils pour vous aider.

Attention, tout le monde ne sent pas le besoin d’établir un plan détaillé pour se lancer dans l’écriture de son roman. Pour le faire, il faut que cela corresponde à votre méthode d’écriture.

 

Etablir les grandes étapes

Pour vous aider à ce stade, rien ne vaut de suivre le schéma narratif. Rappelons qu’il se compose de 5 étapes : la situation initiale, l’élément déclencheur ou perturbateur, le déroulement, le dénouement et la situation finale.

Il n’est pas nécessaire que votre roman suive l’ordre chronologique établi par ce schéma. L’histoire peut être commencée par la situation finale, ou une des péripéties et que le reste soit révélé lors de flashbacks.

 

Décider des personnages de chaque étape

Notez pour chaque étape les personnages concernés et choisissez quel est le meilleur moment pour les faire apparaître.

Pour chaque étape, définissez les traits de caractère de votre personnage principal mis en valeur, son interaction avec ses opposants ou adjuvants (alliés). Vérifiez s’il est utile de faire apparaître des figurants ou non.

 

Penser au décor de chaque étape

Vous avez peut-être établi des fiches de décor des lieux où se déroule votre histoire. A présent, reprenez chaque phase de votre roman et visualisez la scène spécifique à cette phase. Imaginez-vous être un cameraman : allez-vous commencer votre étape par un plan élargi ou un plan restreint ?

N’oubliez pas que nous sommes dotés de 5 sens. Si vous voulez toucher tout le monde, pensez à les utiliser même si ce n’est pas votre sens privilégié. Par exemple, je suis une visuelle et je vais décrire visuellement la scène, comment je la vois. Cela d’une manière naturelle. Mais je sais que si je veux toucher une personne auditive, je vais parler du souffle du vent dans les feuilles ou le murmure de l’eau, si je veux toucher une olfactive, de la bonne odeur d’un gâteau qui cuit, etc.

 

Lister les péripéties

Pour chaque étape de votre roman, listez les péripéties qui ont lieu. Elles peuvent être calmes ou au contraire actives. Ce sont elles qui vont donner le rythme à votre histoire et c’est en les modulant, alternant que vous parviendrez à ce que le lecteur ne s’ennuie pas.

Toutes n’ont pas le même rôle. Certaines auront pour but de faire évoluer le personnage principal vers le dénouement, d’autres d’informer le lecteur de faits qu’il ne connaît pas encore.

 

Voici quelques pistes pour vous aider à travailler votre plan détaillé. Une fois qu’il sera élaboré, lancez-vous et écrivez votre premier jet !
Ne vous formalisez pas forcément pour les chapitres à ce stade, vous pouvez très bien le faire plus tard, une fois votre premier jet écrit.
Bonne écriture !

 

 

Si jamais vous avez envie que je traite d’un sujet, laissez-moi un commentaire, j’y répondrai avec plaisir lors d’un prochain article.

 

Vous aimerez aussi :

speech-bubbles-310399_640ptitTypographie des dialogues

persoptitConstruire les personnages

letters-637326_640ptitDifférence entre histoire et intrigue

 

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *