Mots éparpillés : mai 2015

Aujourd’hui a lieu le huitième rendez-vous interblogueur « Mots éparpillés ». Merci à vous d’y participer et de le faire vivre. C’est un réel plaisir, chaque mois, de lire vos écrits et découvrir ce que ces mots vous ont inspiré.

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. 

Mots éparpillés : 15 mai 2015

Mots éparpillés : 15 mai 2015

C’était un cireur. Il venait tous les matins à cet angle du parc. Il aimait arriver lorsque le soleil n’était pas encore haut et donnait une lueur particulière aux arbres. Il posait avec plaisir ses affaires qui lui sciaient l’épaule et s’installait pour sa journée. Les clients passaient, certains sans le voir. Des habitués le saluaient et discutaient quelques minutes avec lui. Il était persuadé que certains venaient se faire cirer leurs chaussures simplement pour pouvoir échanger quelques mots avec lui. Il était heureux de participer à l’embellissement de leur journée par ces quelques instants.

C’était une dame pipi. Oui, et elle en était fière. Elle était présente dès l’ouverture du parc, à son poste. Elle veillait à la propreté des lieux et savait qu’il était un havre de soulagement pour plus d’un. Comment auraient-ils fait, sans elle ? Leur journée se passerait forcément moins bien. Elle aussi avait son lot d’habitués. Elle connaissait les petits détails de leur vie. Certains discutaient en arrivant, d’autres en partant. Quand elle sentait qu’ils en avaient besoin, elle leur formulait quelques paroles de réconfort et ils repartaient de là avec un peu plus d’énergie.

Tous les deux avaient un métier que la plupart qualifieraient d’insignifiant et pourtant, à leur manière, par des petits gestes, des paroles intentionnées, ils embellissaient le quotidien des personnes qui avaient la chance de croiser leur route.
Quelques mètres les séparaient et la journée s’écoulait, l’un non loin de l’autre. Ils avaient commencé par échanger des regards puis quelques paroles. Un amour naissait, mais cela est une autre histoire.

***

Découvrez les autres participations de ce mois-ci :

Margarida Llabres de « Les mots de Marguerite »,
Jenhalie de « Ecrire un Roman »,
Jacou33 de « Les mots autographes »,
Cracoline de « Histoires diverses »,
J’habite à Waterford du blog homonyme,
Elijange de « Elijange… des mots »,
Marie Kléber de « L’atmosphérique Marie Kléber »,
Pom de Pin de « Pom de Pin in Wonderland ».

***

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

  • écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
  • intégrer dans votre article la phrase « Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. » (sans oublier d’activer les liens vers les blogs)
  • nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

Le 3 juillet prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

Voici la dernière photo de la saison pour les textes du 15 juin. 

photo10

Mots éparpillés – 15 juin 2015

Laissez libre cours à votre inspiration !

14 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *