En France aussi : la place des Moulins, au Panier

En ce premier jour de septembre, après ma pause estivale dans la tenue du blog,  je reprends mes bonnes habitudes et participe au rendez-vous « En France aussi ».

 

logo-EnFranceAussi« En France aussi » est un rendez-vous mensuel proposé par trois blogueuses Voyage (Christelle de Voyage & Féminin, Nath’ de La Terre sur son 31 et Sylvie du coin des voyageurs) qui (re)découvrent la richesse et la beauté de leur pays.

Le thème de ce mois-ci est Autour du moulin. Comme l’année dernière, je souhaite vous faire découvrir Marseille, ville dans laquelle je suis venue habiter l’été dernier.

De nombreux moulins à vent étaient implantés sur les hauteurs de Marseille. Ils servaient à moudre les grains et ainsi, à fournir la ville en farine et en pain. Stratégiquement, ils se situaient à l’intérieur des murs, permettant aux habitants de s’en servir en cas de siège. Au XVIe siècle, on pouvait en compter un quinzaine dans le quartier du Panier. A présent, il n’en reste que deux à trois (suivant les sources – personnellement, j’en ai vu deux, intégrés dans le bâti).

Vue depuis le Vieux-Port

Vue depuis le Vieux-Port

1409a

Le quartier du Panier est constitué de petites ruelles et d’échoppes au charme d’antan. Situé dans le second arrondissement, il tend (malheureusement ?) à devenir un lieu touristique incontournable.

Dans sa partie la plus élevée, empruntez l’escalier de la rue des moulins pour accéder à la place des moulins, véritable petit village dans la ville.

La rue des moulins depuis la rue du Panier

La rue des moulins depuis la rue du Panier

La rue des moulins

La rue des moulins

Au XIXe siècle, seuls trois moulins subsistaient et la ville fit raser les bâtiments existants pour aménager la place actuelle, avec ses bancs et ses platanes (d’autres arbres ont été plantés depuis).

Place des moulins en 1882. Photographie d'un panneau d'information sur l'actuelle place des moulins

Place des moulins en 1882. Photographie d’un panneau d’information
sur l’actuelle place des moulins

1409e

Place des moulins, avec un ancien moulin reconverti en habitation (au n°48)

Peu de temps après, une école fut construite, donnant encore plus à cet endroit cet esprit de village.

 

L'école maternelle, place des moulins.

L’école maternelle, place des moulins.

Il faut savoir également que sous cette place des moulins fut aménagée, entre 1851 et 1852, une grande citerne d’eau. D’une capacité de 12000 m3, elle a été construite en même temps que les bassins de Longchamp et de la colline Bonaparte-Puget, permettant d’alimenter en eau la ville de Marseille.

A la prochaine !

 

Vous aimerez aussi :

1406

En France aussi :
Les îles du Frioul
 

1407

En France aussi :
Le parc Borely

la bouillabaisse et le pastis

1311

En France aussi :
L’Huveaune
 

10 comments

  • Christophe@LesVadrouilleurs

    Le pauvre moulin aurait il perdu ses ailes ? 😉

    En tout cas c’est peu commun d’avoir un moulin entouré d’habitations alors généralement ils sont située sur des hauteurs ou des endroits où il y a du vent …

    • Florence

      Il a perdu ses ailes il y a bien longtemps à mon avis.
      Je confirme qu’il est en hauteur, il faut bien monter pour accéder à la place des moulins.

  • Mali

    C’est drôle car justement une des blogueuses qui a participé habite sur cette place dans l’une des maisons qui étaient le moulin ! 🙂

  • Sylvie

    Je viens de lire l’article de la blogueuse qui a habité dans un moulin à cet endroit. C’est sympa après ça de voir à quoi ressemble l’extérieur. Toutes ces petites ruelles, j’adore ! On a vraiment envie de chausser les baskets et d’aller faire un petit tour dans ce coin…

    • Florence

      Les deux articles sont effectivement complémentaires et j’ai été charmée de lire le sien. Le quartier du Panier est sympathique, pourtant, je n’y étais pas encore allée depuis mon arrivée il y a 1 an. Les rendez-vous « En France aussi » ont du bon pour tout le monde !

  • Nath'

    Encore une belle participation de ta part et fort joliment illustrée : j’ai un faible pour les petites ruelles ! Je trouve que cela a un charme fou !

    • Florence

      Merci. Il est vrai que ces petites ruelles ont un charme fou. Je crains seulement qu’elles deviennent trop touristiques et qu’ainsi, le quartier perde en âme (comme St Paul de Vence par exemple, très beau village mais à voir hors saison touristique, et encore mieux, en semaine)

  • Sév

    Merci beaucoup pour l’histoire, on se cultive avec toi, je suis ravie d’apprendre plein de choses ! Entre tes belles photos et ta « plume », je suis comblée 🙂
    Merci Florence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *