Mon premier voyage

Je vais vous parler d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… même les moins de 30 ans (Aïe, ça ne me rajeunit pas).
Il s’agit de mon premier voyage.
En juillet 1981, je suis partie durant quelques semaines avec mes parents jusqu’en… Yougoslavie (ça non plus, ça ne me rajeunit pas, le pays n’existe même plus !!!)
Nous sommes partis avec nos valises et nos tentes dans le coffre de notre GS. Cette vieille voiture où, une fois tous assis à l’intérieur, il fallait attendre qu’elle « monte » avant de pouvoir partir.

 

Notre mère nous a fait tenir un journal de bord. Comme je n’avais que 5 ans, c’est mon frère qui l’a écrit.
Lors des voyages suivants, ce fut moi. Encore aujourd’hui, je tiens toujours un journal de bord. Une habitude ancrée dès mon plus jeune âge.
Celui-ci commence par une carte réalisée par ma mère sur lequel est noté notre trajet. Nous avons traversé l’Allemagne et l’Autriche avant d’entrer en Yougoslavie.

 

 

 

Malgré mon jeune âge, il me reste des souvenirs de ce voyage. Des souvenirs d’enfant, certainement bien différents de ceux de mes parents, mais des souvenirs tout de même.
Ce sont surtout des flashs, des instants.

 

Je me souviens d’un camping en sous-bois où nous pouvions jouer avec le chien, un énorme Saint-Bernard. Où était-ce ?
Le journal de bord me dit qu’il s’agissait de notre premier camping en Yougoslavie à Slovenj Gradec (en Slovénie à présent) et que le chien s’appelait Willy.
Un jour, nous sommes partis visiter les chutes de Plitvice. Je me souviens très peu de toute la marche pour y accéder. Mes souvenirs sont flous. Ils sont surtout composés de vapeurs d’eau et de gigantesques cascades.

Nous avons passé une journée entière à visiter Dubrovnik. Mon principal souvenir est le fait d’avoir mangé une glace vanille-fraise sur le port. Elle était dans un petit pot et je me suis régalée à la déguster avec la petite cuillère en plastique colorée.
Le journal de bord me dit que nous sommes également montés sur les remparts qui entourent la ville mais rien ne surgit de ma mémoire à ce sujet.

 

Nous nous sommes également arrêtés à Mostar et avons admiré son célèbre pont. Avant qu’il ne soit bombardé, détruit puis reconstruit. A côté, nous nous sommes achetés des souvenirs, pour ma part, des chaussons en cuir, fourrés à la laine de mouton. J’en étais bien contente.
Lors d’une halte de notre retour vers la France, avec mon frère, nous avons adoré cette église autrichienne. Allez savoir pourquoi, l’atmosphère qui s’en dégageait nous projetait dans « L’île noire » de Tintin. Cela fut l’occasion de nous inventer des histoires et de craindre de croiser le gorille au détour d’un chemin.
Je ne garde que très peu de souvenirs de ce premier voyage mais il fut le premier d’une longue série. Alors, si vous avez des enfants, n’hésitez pas, partez !

 

Cet article est ma contribution à l’événement interblogueurs organisé par Jérémy du blog www.roadcalls.fr, dont le thème est « Mon premier voyage ». Si cet article vous plait, votez pour lui en cliquant ici : http://www.roadcalls.fr/mon-premier-voyage-evenement/
 
 
Vous aimerez aussi :

Offrez-vous une biographie 

Le pouvoir d’une photo 

La genèse d’un guide

Faites un livre de votre expat

extrait3PHOTO

Le bombardement eut lieu

 

8 comments

  • Nath'

    Hello !
    J’aime bien l’ambiance « souvenirs lointains » de cet article 🙂
    C’est dingue comme sur un thème donné, les articles sont différents !
    Bonne soirée

    • Flo

      Merci 🙂
      C’est vrai que le thème a été abordé de multiples façons, cela fait d’ailleurs toute la richesse de tous ces articles.
      Je vais aller lire le tien 🙂

  • Voyager en photos

    Superbe article ! C’est vrai que nous premiers souvenirs de vacances sont souvent très flous, on ne se souviens que de quelques instants, d’images imprécises…Parfois, je remarque je me souviens de détails complètement insignifiant, car enfant, on ne s’attache pas mêmes détails qu’adulte !
    J’aime beaucoup ton vieux carnet de voyage ! J’en ai fait aussi petite et ça me donne envie d’y replonger dedans ! Je pense que c’est une bonne idée à faire lorsque l’on voyage avec des enfants !

    • Flo

      C’est un plaisir que de faire des carnets de voyage. Cela demande du temps (j’écris pendant le voyage mais je réalise toujours le carnet à mon retour) mais c’est vraiment très agréable de pouvoir se replonger dedans.
      J’apprécie aussi de voir mes enfants se plonger dans ceux des années précédentes et ainsi, revivre le voyage.
      Ton carnet avait été fait pour quel voyage ?

  • FromSide2Side

    Superbe article et joliment presnté …

  • Johanna

    Je suis en train de faire un carnet de voyage pour mes filles de 6 et 12 ans et ton article est tout bonnement génial!!! J’espère que mes filles en parlerons de la même manière que toi quand elles seront adultes, je trouve ça magnifique de pouvoir rattacher ses souvenirs à des écris qui que l’on a pu faire à l’époque. Je n’ai pour ma part jamais vécu ça mais c’est totalement le but que je rechercher pour mes enfants!
    J’ai adoré ton article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *