Interview d’Isabelle de From Side 2 Side

Ce mois-ci, j’ai décidé d’interviewer Isabelle du blog « From Side 2 Side ». J’ai découvert ce blog peu de temps après sa création et j’apprécie la vision d’Isabelle sur les États-Unis où ils se sont installés il y a quelques années.
Elle participe également régulièrement au rendez-vous mensuel « En France aussi » et j’aime beaucoup les photos qu’elle poste sur son coin de montagne française.

 

***

 

Bonjour Isabelle.
Comment vous est venue l’idée de créer votre blog «From Side 2 Side» ?
Bonjour,
J’ai commencé un blog le jour de notre arrivée aux États-Unis le 1er novembre 2008. C’était une très longue journée : on en avait gros sur le cœur et nous débarquions dans la Baie de San Francisco, un peu sonnés par nos 24h de voyage, les 9 h de décalages, les trombes d’eau qui tombaient et cette nouvelle vie qui commençait.
Peu à peu, j’ai pris plaisir à raconter ce qui nous arrivait. Peu à peu le blog a pris de l’ampleur. Il alimentait le manque que nous laissions derrière nous en France. J’y ai mis beaucoup de photos de nos enfants. J’ai raconté l’école, nos petites balades puis nos voyages.
Ce blog existe toujours et je l’alimente doucement toujours avec les enfants : il en est vaillamment à presque 10 000 pages vues., mais il reste privé car je ne veux pas trop exposer mes enfants.
Et puis un jour de juillet 2012, en rentrant pour nos vacances en France, j’ai reçu une grande claque.. je me sentais complètement décalée par rapport à mon pays. De plus, cela faisait déjà un an que nous vivions au Kansas. Cette année de transition entre la Californie et le Kansas, avait vraiment été très difficile. Alors, j’ai eu envie de raconter ce décalage : j’ai créé : From Side to Side : d’un côté à l’autre… d’un pays à l’autre … peut être un hasard car je n’y crois pas trop mais je suis balance alors …

 

 

L’entretenir vous prend beaucoup de temps ?
C’est un peu comme une drogue : je pense souvent à ce que je pourrais y écrire. Je parle de nos voyages, mais aussi de notre vie quotidienne et du choc culturel que nous avons ressenti ici. Je suis souvent interloquée de ce que je vois ici et j’ai un peu envie de vous raconter tout cela. De plus mes 4 enfants sont dans le système scolaire américain et ce n’est pas tous les jours évident à gérer.
Alors, il y a eu des moments, où je passais quelques 1h30 par jour à écrire dessus. Et puis, j’ai un peu commencé à espacer car j’ai besoin de temps pour autre chose : cela dévorait un peu trop ma vie.
En fait, il y a deux sortes d’articles : il y a ceux que j’ai écrit d’une traite avec une idée en tête et que j’avais envie de mettre par écrit : ce sont les articles qui ont le mieux marché : High School Chronicles : Envers et contre tous, leur apprendre l’art de ne rien faire ! ou 10 trucs géniaux aux États-Unis
Et il y a les articles que j’écris sur ce que je vois ou ce que j’ai vu en voyage. Cela me prend autant de temps car, je dois trier les photos, leur mettre une griffe (le nom de mon blog.. si si j’y tiens : c’est trop facile de piquer les photos maintenant), puis je fais une petite recherche sur le sujet et enfin j’écris .. ensuite, je dois corriger les fautes .. de toute façon, je relis toujours les articles plusieurs fois et même après plusieurs mois, je relis et parfois, je retrouve encore des fautes qui me sautent aux yeux …

 

Lors de vos expatriations précédentes, teniez-vous d’autres blogs, des journaux ?
Et non ! Lors de mes expatriations précédentes, je ne tenais pas de blogs et je le regrette mais ce n’était pas possible car cela n’existait pas : quand je suis partie au Maroc en 1995, on ne parlait pas encore d’internet.
Quand, je suis partie à Taïwan, en 1999, on en était au tout début … je n’y ai pas pensé : j’étais déjà tellement contente d’écrire des emails … et pourtant, j’en aurais eu des choses à raconter sur ma vie là-bas… Ensuite, c’est en 2007, qu’une amie m’a dit qu’elle tenait un blog et m’a montré comment en démarrer un sur Blogger… et il a trouvé son utilité bien plus tard.. Voilà …

 

 

Vous possédez un autre blog : « US SantéPharma ». Pourquoi avez-vous senti le besoin de le créer ?
Oui US SantéPharma : c’est un projet que j’ai en tête depuis maintenant 3 ans. Je suis pharmacienne de formation et je dois dire que cela m’aide depuis que je suis en expatriation. Arriver dans un nouveau pays, c’est déjà s’acclimater à de nouvelles choses et la santé, la prise en charge des petits troubles de tous les jours devient un peu un challenge.
Confronter ce que l’on connait en France et ce qu’il y a à disposition ici aux États-Unis, c’était un peu mon idée. Voilà, le blog est un peu en mutation : la formule va évoluer mais cela me demande beaucoup de travail et c’est pour cela qu’il est un peu dormant en plus en ce moment.

 

Vous avez des projets de le développer. Quels sont-ils ?
Et bien très bientôt, le blog va changer de formule et de nom … mystère encore … je réfléchis à une offre produits, je viens de terminer une certification en aromathérapie qui est un peu ma nouvelle passion .. pas facile d’en dire davantage.

 

Merci beaucoup Isabelle.

 
 
Vous aimerez aussi :

Interview
Delphine Boileau

Interview
Sabrina Richard

Interview
Nathalie Antonio Giraud

Interview
Jean-Fabien
 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *